Camblain-Châtelain site Officiel

Coronavirus Covid-19 – Point de situation dans les Hauts-de-France

Coronavirus Covid-19 – Point de situation dans les Hauts-de-France

Coronavirus Covid-19 – Point de situation dans les Hauts-de-France

Actualité

Coronavirus Covid-19 - Point de situation dans les Hauts-de-France Card 20point 20de 20situation
Depuis le 25 février, plusieurs cas de Coronavirus Covid-19 ont été confirmés dans les Hauts-de-France, dont une importante chaîne de contamination dans l’Oise. Données au 25 mars 2020 à 15h.
Corps de texte

1753 cas confirmés dans les Hauts-de-France

Depuis la confirmation des 2 premiers cas de Coronavirus dans l’Oise le 25 février, 1753 cas confirmés ont été pris en charge dans les Hauts-de-France.

137 résidents des Hauts-de-France décédés

137 résidents des Hauts-de-France porteurs du coronavirus sont décédés depuis le 25 février : 65 dans l’Oise, 29 dans la Somme, 26 dans l’Aisne, 13 dans le Nord et 4 dans le Pas-de-Calais.

2 millions de dons de masques dans la région

L’ARS Haut-de-France a reçu plus de 2 millions de masques de la part d’entreprises, organismes publics et particuliers de la région. La majorité de ces masques a d’ores et déjà été distribuée à des établissements et professionnels de santé de la région. L’Agence constitue par ailleurs un stock régional destiné, à renforcer l’approvisionnement en plus des livraisons nationales.

Les opticiens s’organisent pour assurer une continuité des soins

Les opticiens assurent le suivi des demandes urgentes : renouvellement des équipements cassés, perdus ou inadaptés uniquement sur nouvelle ordonnance et délivrance d’un équipement optique pour tout personnel soignant.

Liste des opticiens volontaires pour prendre en charge les urgences par département : https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/covid-19-les-opticiens-sorganisent-pour-assurer-une-continuite-des-soins

3 000 médecins des Hauts-de-France inscrits au service de téléconsultation régional Prédice

Compte tenu du contexte sanitaire lié au Coronavirus, l’ARS Hauts-de-France accélère depuis début mars le déploiement du service de téléconsultation de Prédice, programme régional de e-santé. 3 000 médecins sont d’ores et déjà inscrits à ce service qui vise à limiter le risque de transmission du virus et faciliter l’accès des patients à la consultation médicale.

Sur la base de ces premiers résultats encourageants, et face aux besoins liés à cette situation sanitaire exceptionnelle, l’ARS étend avec ses partenaires le bénéfice des services de télésanté du programme Prédice à d’autres professionnels de santé.

En collaboration avec l’URPS médecins et l’URPS infirmiers, un service de téléconsultation accompagnée a été ouvert. Il permet aux infirmiers, dotés d’un équipement de protection approprié, de pouvoir assister les patients lorsqu’une téléconsultation est réalisée par un médecin.

En lien avec l’URPS sages-femmes et le Conseil de l’ordre des sages-femmes, l’ARS Hauts-de-France rend aussi accessible dès à présent l’outil Prédice de télésanté aux sages-femmes pour réaliser des consultations à distance, en particulier pour assurer le suivi à domicile des femmes enceintes.

En collaboration avec l’URPS pharmaciens, l’ARS Hauts-de-France met également à disposition des officines de la région le module télésoin du programme Prédice. Les pharmaciens de la région pourront notamment conseiller à distance les patients atteints ou suspectés de Covid-19 dans la délivrance des médicaments.

Le médecin reste seul juge de la pertinence d’utilisation de la téléconsultation. Le cas échéant, il la proposera à son patient et lui adressera un lien sécurisé sur lequel le patient pourra se connecter depuis son  téléphone, l’ordinateur ou sa tablette pour effectuer la téléconsultation.

Vous êtes médecin, pharmacien ou sage-femme dans les Hauts-de-France et souhaitez accéder au service de télésanté Prédice ? Accédez aux formulaires d’inscription ici

Laisser un commentaire